Avec la dernière modification de leur taux de rémunération, les parts sociales vont offrir des rendements comparables voire supérieurs à ceux affichés par les contrats en euros de l’assurance-vie.

Mais leur rendement dépendra toujours de la générosité des banques mutualistes qui les émettent.

capital.fr – 31/01/2018

Lire la suite